hôtel pour les morts Cause Social

Idée insolite au Japon, un hôtel pour les morts


Le taux de mortalité au Japon est en hausse selon un rapport de Reuters, avec une moyenne de 23.000 personnes de plus  qui meurent chaque année au cours de la dernière décennie. Le résultat est un temps d’attente moyen de quatre jours pour obtenir une place au crématorium.
Le principe de cette idée :

Hisayoshi Teramura à créer le concept Lastel situé dans la banlieue de deuxième plus grande ville du Japon, Yokohama qui offre aux familles une alternative au maintien des organismes avec des cercueils réfrigérés disponibles à la location pour 12 000 yens ou 157$ par jour. L’hôtel accueille actuellement 18 «invités». Un système de stockage automatisé fournit des cercueils par les trappes avec une salle de visionnement, afin que les amis et les familles puissent apporter leurs respects au défunt jusqu’à ce qu’il soit dans le four crématoire.

L’intérêt de cette idée est que le permis de construire pour les fours crématoires au Japon est très difficile à obtenir, donc un hôtel pour les cadavres est une réponse concrète à un besoin croissant dans ce pays. En outre, contrairement aux États-Unis, aucune licence n’est requise pour travailler dans l’industrie de la «mort». Ainsi, alors que cet hôtel peut marquer un départ de rituels funèbres traditionnels, elle offre une solution pratique à un problème très réel, et pourrait bien conduire à créer d’autres établissements dans les villes congestionnées du Japon.

Pays : Japon
Site Web: www.lastel.jp

 


Un commentaire sur Idée insolite au Japon, un hôtel pour les morts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *